Afrique Sante~L'OMS déclare que l'Afrique connaît une troisième vague d'infections au COVID-19

"L'Afrique est confrontée à une troisième vague de pandémie de COVID-19 qui explose rapidement, les cas se propageant plus rapidement et devraient bientôt dépasser le pic de la deuxième vague dont le continent a été témoin au début de 2021", selon le bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé. en Afrique.



L'OMS a déclaré dans un communiqué que la pandémie resurgit dans 12 pays africains. Pendant ce temps, la variante Delta hautement contagieuse du coronavirus, identifiée pour la première fois en Inde, a été détectée dans 14 pays africains.


« La troisième vague prend de la vitesse, se propage plus vite, frappe plus fort. Avec l'augmentation rapide du nombre de cas et l'augmentation des cas de maladies graves, la dernière vague menace d'être la pire de l'Afrique à ce jour », a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique.


La troisième vague intervient alors que l'Afrique connaît une pénurie de vaccins. L'OMS affirme qu'un peu plus de 1% des Africains ont été complètement vaccinés. Alors qu'environ 2,7 milliards de vaccins contre le COVID-19 ont été administrés dans le monde, l'OMS affirme qu'un peu moins de 1,5% de ces vaccins ont été administrés sur le continent africain.


L'Associated Press rapporte que son analyse des récents décès dus au COVID-19 révèle que presque tous les décès sont survenus chez des personnes non vaccinées. L'agence de presse a déclaré que les résultats de son évaluation sont "une démonstration stupéfiante de l'efficacité des tirs". En outre, AP a déclaré que le nombre de décès par jour "pourrait être pratiquement nul si toutes les personnes éligibles recevaient le vaccin".


Les travailleurs et les résidents de plusieurs quartiers de Sydney, en Australie, ont été invités à rester chez eux alors que les autorités tentent de maîtriser une épidémie de COVID-19. Les autorités disent qu'elles pensent que l'épidémie a commencé avec un chauffeur de limousine qui a transporté un équipage de conduite international dans un hôtel de quarantaine à Sydney.


Les directeurs de l'OMS, de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle et de l'Organisation mondiale du commerce ont déclaré s'être rencontrés plus tôt ce mois-ci pour déterminer comment ils peuvent collectivement « relever la pandémie de COVID-19 et les défis mondiaux urgents à l'intersection de la santé publique, de la propriété intellectuelle et Commerce."


Les trois organisations ont déclaré dans un communiqué que leurs initiatives comprendront :


  • Une série d'"ateliers de renforcement des capacités pour améliorer le flux d'informations mises à jour sur les développements actuels de la pandémie et les réponses pour parvenir à un accès équitable aux technologies de la santé COVID-19".


  • la création d'une "plate-forme conjointe d'assistance technique tripartite aux pays concernant leurs besoins en technologies médicales COVID-19, fournissant un guichet unique qui mettra à disposition toute la gamme d'expertise sur l'accès, la propriété intellectuelle et les questions commerciales fournies par nos organisations , et d'autres partenaires, de manière coordonnée et systématique.


Le Johns Hopkins Coronavirus Resource Center a rapporté vendredi matin que le nombre mondial d'infections au COVID-19 a atteint plus de 180 millions. Les trois pays avec le plus de cas sont les États-Unis avec 33,6 millions de cas, l'Inde avec plus de 30 millions d'infections et le Brésil avec 18,2 millions.


L'Associated Press et l'Agence France-Presse ont contribué à ce rapport.