Cote d'Ivoire~BOHUI Lucie epse ABOUT (Présidente de PDR-CI)

« Nous créons l’emploi et les richesses »


Portée à l’unanimité à la tête de la Plateforme pour le développement des richesses (Pdr-ci), par ses paires, BOHUI Lucie épse ABOUT sera investie ce jeudi 05 août 2021 au Baron Bar de Yopougon. Avant cet important évènement, la présidente s’est prêtée à nos questions pour définir les enjeux et les objectifs de la structure qu’elle dirige.

Bonjour madame, c’est quoi le Pdr-ci ?



Le Pdr-ci est une plateforme qui regroupe les associations, coopératives, Ong et toutes autres structures exerçant dans le domaine du commerce et de l’agriculture. Notre objectif est de faire des commerçants non seulement des consommateurs mais aussi des vendeurs, c’est-à-dire, faire désormais des commerçants des acteurs incontournables en amont de la chaîne de commercialisation. L’enjeu donc pour notre structure, c’est le pouvoir d’achat et de commercialisation de tous les produits de consommation de premières nécessités qu’on trouve sur les marchés. Ce qui, à l’évidence, crée de l’emploi et des richesses.


Des partenaires ?

Dans notre aventure, nous avons pour l’instant un seul partenaire canadien qui est Sav-cargo. Ce partenaire nous accompagne en nous accordant des prêts financiers avec facilité de remboursement sur trois ans. Grâce à ce partenaire plus de 2000 femmes ont déjà ouvert un compte dans une banque de la place. Elles sont donc aptes à recevoir leur prêt bancaire qui va booster leurs activités commerciales respectives.


On peut donc parler de comptoir commercial entre Sav-cargo et Pdr-ci ?

Exactement. A travers le partenariat Sav-cargo et Pdr-ci, c’est un comptoir qui se crée, autrement dit, c’est un guichet unique ou une centrale pour la production, la distribution, la commercialisation et la consommation des produits industriels et agricoles. Entendu que les partenaires, c’est les industriels, les agriculteurs et les importateurs.


Est-ce seulement à Yopougon que se limite votre champ d’action ?

Non pas du tout. Nous sommes représentées dans toutes les communes du pays. Nous commençons à Yopougon parce que je suis même de Yopougon qui compte 50 marchés et 72 sous quartiers où il y a également des marchés. Après, on fera le tour pour investir les présidents des autres communes.


Mot de fin ?

J’invite toutes les femmes, toutes les commerçantes des structures constituées ou pas, de venir le jeudi au baron de Yopougon pour prendre part à cette cérémonie d’investiture. Nous avons une solution pour elles. Maintenant les femmes ne doivent pas dormir. Nous allons les sortir de la précarité. Pour terminer, j’invite aussi les autorités communales, les élus, les autorités étatiques à prendre part, à toutes fins utiles à cette cérémonie. Je vous remercie.


EburnieNews