Côte d’Ivoire~Gbagbo célébré par les filles de Bédiala à Yopougon

En pays Gouro , l’on sait célébrer le retour des héros. Surtout quand l’initiative est prise par les femmes. La preuve nous a été donnée par la section ‘’ 2 millions de filles pour Gbagbo’’ de Bédiala , le samedi dernier à l’espace Mont Zatro de Yopougon. Ce jour-là, à l’initiative de Georgette Kalou, la section ‘’Kamadjê’’ de Bédiala a célébré, avec faste le retour de son héros, le président Gbagbo, revenu au pays , le 17 juin 2021, au terme d’un procès chronophage à la Cpi. C’était en présence de OulaiChristine, Secrétaire générale de ‘’ 2 millions de jeunes filles pour Gbagbo’’ dirigée par Florentine Fahé.



La cérémonie de Mont Zatro, s’est voulue particulière par la volonté de l’initiatrice, Georgette Kalou. A raison. Depuis 2011 jusqu’à l’acquittement total du président Gbagbo par la Cpi, ‘’les 2 millions de filles pour Gbagbo’’ de Bédiala, sont restées en première ligne du combat pour la justice et pour la souveraineté du pays. Dès lors, on ne pouvait pas demander mieux à ces femmes de Bédiala qui ont saisi l’opportunité à leur offerte par la Vice-présidente Georgette Kalou, le 31 juillet dernier, afin de célébrer celui qui incarne le précieux, la prunelle des yeux, l’espoir : le président Laurent Gbagbo. Laurent Gbagbo , la muraille en acier, le ‘’Kamadjê’’ gouro a été célébré dans la pure tradition gouro par les filles de Bédiala. Pour soutenir l’initiative et encourager les organisatrices, Angenor Youan Bi, secrétaire national du Fpichargé des relations avec les mouvements politiques était présent à la cérémonie des filles de Bédiala dont le parrain est Néné Bi Léon. A noter que la rencontre de Mont Zatro a été marquée par la présence aussi d’une forte délégation des filles de Zaibo et de la ville de Daloa qui est composée de trois grands groupes ethniques, à savoir les Gouro, les Bethé et les Gnamboua.


Ahmed Toure