Côte d’Ivoire~Rencontre Ouattara-Gbagbo hier au palais

Gbagbo laisse une patate chaude dans les mains de Ouattara

Longtemps attendue par les ivoiriens , la rencontre entre les présidents Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara a eu lieu le 27 juillet 2021 au palais présidentiel. Avant de regagner sa résidence au terme de leur rencontre, le président Gbagbo a subtilement laissé une patate chaude dans les mains de son hôte du jour. Un fait qui n’est pas passé inaperçu chez les fins analystes politiques.


Les propos tenus par l’ex chef de l’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo lors de la conférence de presse qui a suivi leur entretien hier au palais présidentiel résonne encore dans la tête des politiciens avisés. Et pour cause, ils mettent le chef de l’Etat actuel devant ses responsabilités. « Nous avons parlé des prisonniers et j’ai souhaité que le président Ouattara les libère . Il a les moyens de le faire » a indiqué l’ex prisonnier de la CPI. Le RHDP qui ne rate aucune tribune pour parler de paix et de réconciliation entre les ivoiriens, déclare paradoxalement qu’il n’y a pas de prisonniers politiques en Côte d’Ivoire. Vrai ou faux ? L’avenir nous situera. Dès son retour de Daoukro, le président Gbagbo avait demandé à visiter les prisonniers, chose que le régime ivoirien via son ministre de la justice, a refusée prétextant l’insécurité qui ne peut pas permettre l’organisation d’une visite des hautes personnalités dans les prisons. En dévoilant hier à la face du monde que le président Ouattara a été saisi du dossier des prisonniers politiques, en lien avec la crise de 2010-2011, le fondateur du FPI prend à témoin la communauté internationale qui a toujours demandé la libération des its prisonniers. Il appartient maintenant au chef de l’exécutif ivoirien de montrer patte blanche, dans un bref délai pour ne pas paraitre aux yeux de tous comme celui qui ne veut pas la paix en Côte d’Ivoire.


Christine Touré