Cameroun~Douala sous l’emprise des eaux

La capitale économique du pays a été envahie le mercredi 1erseptembre par une forte pluie


La tornade qui s’est abattue sur la deuxième ville du Cameroun a plongé la cité dans les eaux. Les commerces emportés, les maisons inondées, l’ arrêt de la circulation et bien d’autres dégâts matériels ont été enregistrés après la catastrophe. Une scène régulièrement observée par les populations en chaque saison des pluies. Les habitations situées en basse zone subissent le plus lourd tribut. La pénétration des eaux dans les maisons occasionne un entraînement des objets vers des lieux inconnus. Dans les banlieues de Bepanda, New- Bell, Bilonguè et autres ghettos on vit avec impuissance l’envahissement des lits, matelas, bouteilles à gaz, vêtements, chaussures, bijoux submergés par les vagues et torrents d’eau. Dans un communiqué rendu public les autorités municipales de la ville de Douala à travers le service météorologique avaient lancé l’ alerte en invitant les populations à la vigilance. Il ressort de leur document ce qui suit :“ Dans la nuit du 01er au 02 septembre, des pluies orageuses persisteront dans certaines parties de la Région notamment dans le Wouri et le Nkam. La température moyenne au cours de cette période est de 23⁰ Celsius. Attention prenons des mesures”. En effet la géographie de la métropole et les constructions anarchiques sont à l’origine des inondations. Il se pose l’urgence de la réfection du plan de la ville ainsi qu’une politique d’ urbanisation rigoureuse. Entre les mois de juin et d’octobre de chaque année les inondations dans cette agglomération fait perdre à l’économie du pays d’importants capitaux voire les vies humaines.

William Omer Tchuisseu

EburnieNews Cameroun