Cameroun~Environ 8 000 nouveaux inscrits sur le fichier électoral

Le bilan de la campagne d’inscription sur les listes électoralesa été rendu public le mercredi 01er septembre par Election’sCameroon ( Elecam)


Le directeur d’Elecam Éric Essousse, à la tête de cet organe de tutelle chargé d’ organiser les élections au Cameroun vit son rêve. “ Je suis entièrement satisfait du travail de nos équipes sur le terrain. Nous sommes allés au- delà de nos attentes dans le processus de sensibilisation, de mobilisation et d’inscription des populations sur les listes électorales. Les 8 000 nouveaux titulaires de la carte électorale démontrent par ce chiffre que les camerounais s’ intéressent de plus en plus au vote des élus”. Pour atteindre ses objectifs Elecam s’est inspiré des caravanes mobiles installées à chaque coin de rue des villes et des villages afin de convaincre les uns et les autres à se faire enregistrer. Pendant la campagne qui s’est déroulée du 05 janvier au 31 août 2021 bon nombre de citoyens en âge de voter se sont faits enrôler dans les registres d’ Elecam. De même, les partis politiques proches du pouvoir et ceux issus de l’opposition ont exhorté les masses à accomplir “ le devoir citoyen” selon l’expression de quelques- uns. Bien que l’effectif des nouveaux inscrits soit important il reste la participation des camerounais dans l’ urne. Peu motivée et réticente lors des échéances électorales la majorité des électeurs ne va pas à l’ isoloir. En 2018 plus de 7 millions de citoyens ont été appelés à voter à la faveur de l’élection présidentielle. Seuls 3 millions soit moins de la moitié du nombre au départ ont réellement voté. Le motif de cet éloignement des populations envers les élections se résume par une perte de confiance du peuple face aux élus. Se sentant abandonnées dans les mauvaises conditions de vie les populations se livrent à la résignation et au rejet individuel de tout ce qui se rapporte aux élections.

William Omer Tchuisseu

EburnieNews Afrique