Cameroun~Samuel Eto’o candidat à la tête de la Fédération camerounaise de football

L’ancien capitaine des lions indomptables mène une campagnepour remporter le challenge contre ses adversaires


Samuel Eto’o fils compte parmi les candidats à la course pour diriger la Fédération camerounaise de football( Fécafoot). Après le prétexte sur sa double nationalité évoqué par les dirigeants de la Fécafoot pour l’écarter de la compétition, l’ancien lion indomptable a bénéficié des soutiens au plus haut niveau de l’État pour être classé dans la liste des protagonistes. À travers les réseaux sociaux et dans les médias classiques, son entourage multiplie des stratégies de communication afin de séduire les fans et les acteurs du football à le porter au sommet de l’instance faîtière du football camerounais. Les président de clubs potentiels électeurs sont sa première cible. Il les contacte, négocie, écoute bref tente de les convaincre pour obtenir leurs voies.


Au sein de l’opinion plusieurs sont favorables à sa gestion du football local aujourd’hui dans l’impasse. Mais ses plus grands admirateurs se recrutement dans les rangs de ses anciens coéquipiers voire les lions de la génération des années 90. De même les joueurs du terroir espèrent qu’il fera de nouveau rayonner les enjeux autour du ballon rond. L’on cite son riche parcours footballistique et son apport dans l’encadrement des lions qui ont intégré la tanière grâce à lui.Mais le clan Mbombo Njoya président de la Fécafoot et candidat à sa propre succession ne cesse de manœuvrer pour l’échec de Samuel Eto’o considéré comme un adversaire de poids.


À trois mois de l’élection pour la présidence de la Fécafootdes groupes se forment pour occuper les bureaux de Tsinga à Yaoundé.

William Omer Tchuisseu

Correspondant au Cameroun