Guinee~La fin d’une mauvaise gestion ou juste un changement de gouverneur.

Les évènements du dimanche 5 Septembre 2021 à Conakry auront une onde de choc dans la géopolitique Ouest Africaine.



Les habitants de Conakry se sont réveillés le dimanche sous le crépitement des balles. Une situation confuse qui a été observé durant de nombreuses heures dans la capitale Guinéenne. Après une confusion totale qui a duré des heures, la Guinée et l’Afrique ont découvert le nouvel homme fort d’un des pays les plus riches en minéral en Afrique. Mamady Doumbouya faisait son entré dans la vie de la nation Guinéenne et venait de prendre le pouvoir au détriment de Alpha Condé qui a été arrêté selon nos informations par l’Unité des forces spéciales de l’armée Guinéenne aux alentours de 8 heures du matin (heure locale).

Alpha Condé qui avait tripatouillé la constitution un an auparavant pour pouvoir briguer un troisième mandat faisait l’objet de critiques de ses concitoyens et de beaucoup d’Africains qui voyaient d’un mauvais œil son désir de s’accrocher au pouvoir. Cette pseudo dictature et volonté d’asservir le peuple Guinéen a précipité sa chute et l’avènement au pouvoir d’un régime militaire que le pays pouvait s’en passer s’il n’avait pas essayé de s’agripper au pouvoir comme beaucoup de présidents Africains.


Un deuxième coup d’état dans cette région de l’Afrique après le Mali en moins de deux ans nous pose beaucoup de question sur l’avenir de l’Afrique francophone qui peine à se démarquer de son ancienne colonie et qui est maintenant la zone la plus pauvre d’Afrique. Sommes-nous en train d’assister à un début d’indépendance ou un changement juste de régime et la continuité de la France-Afrique qui plombe l’évolution des pays Africains francophones ? Les yeux sont rivés sur la Cote d’Ivoire qui subit aussi une dictature depuis que le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a fait aussi un forcing pour rester au pouvoir.


Ahmed Toure

EburnieNews Afrique